Cimiez, la Lune, Musset...

Petit matin. Bas Cimiez.

La lune, pleine et ronde comme l'œil du cyclope, confetti déposé sur la toile du ciel, domine les collines avant de disparaître... Aussitôt me revient le poème de Musset, Ballade à la lune.

En voici un extrait...

© Fabrice Roy

" Lune, quel esprit sombre

Promène au bout d'un fil,

Dans l'ombre,

Ta face et ton profil ?


Es-tu l'oeil du ciel borgne ?

Quel chérubin cafard

Nous lorgne

Sous ton masque blafard ?


N'es-tu rien qu'une boule,

Qu'un grand faucheux bien gras

Qui roule

Sans pattes et sans bras ? "


A. de Musset. Ballade à la Lune - 1838. Extrait

© 2019  by the Effistra communication team. All rights reserved