top of page

D'Odessa à Berlin à la Gemäldegalerie

À l'occasion du deuxième anniversaire de l'agression russe contre l'Ukaine, la Gemäldegalerie de Berlin présente jusqu'au 28 avril prochain une

sélection de peintures provenant du musée d'art occidental et oriental d'Odessa.


Gabriel von Max, Lumière, début des annés1870, © Odessa Museum für westliche und östliche Kunst / Photo: Christoph Schmidt
Gabriel von Max, Lumière, début des annés1870, © Odessa Museum für westliche und östliche Kunst / Photo: Christoph Schmidt

Peu de temps après le début de l'attaque russe contre l'Ukraine, le 24 février 2022, les peintures les plus importantes du Musée d'art occidental et oriental d'Odessa ont été transférées dans un entrepôt à l'abri des destructions liées à la guerre.

Jusqu'au 28 avril prochain, la Gemäldegalerie présente ainsi douze œuvres des domaines les plus importants de la collection de peintures du Musée d'Odessa. Elles comprennent la peinture italienne et hollandaise des XVIe et XVIIe siècles ainsi que la peinture du XIXe siècle.


Frits Thaulow, Un ruisseau, 1875/1906, © Odessa Museum für westliche und östliche Kunst / Photo: Christoph Schmidt
Frits Thaulow, Un ruisseau, 1875/1906, © Odessa Museum für westliche und östliche Kunst / Photo: Christoph Schmidt

La sélection comporte des toiles d'artistes dont les œuvres ne figurent pas dans les collections berlinoises. C'est le cas du peintre français Jules-Alexis Muenier, dont le grand format « Combat des cochers » se caractérise par sa composition tendue et le contraste entre meurtre brutal et paysage aux couleurs pastel.


Jules-Alexis Muenier, Combat de cochers, 1893, © Odessa Museum für westliche und östliche Kunst / Photo: Christoph Schmidt
Jules-Alexis Muenier, Combat de cochers, 1893, © Odessa Museum für westliche und östliche Kunst / Photo: Christoph Schmidt

Matthäikirchplatz, 10785 Berlin


Dans ses conférences d'histoire de l'art, Fabrice Roy conjugue le passé au présent, dans une évocation poétique et ludique du 19ème siècle français...


Les conférences de Fabrice Roy
Les articles de Fabrice Roy


Comentários


bottom of page