Jean, le pionnier du beach-volley

C'était un mois de juillet sur la plage "Nounou" à Golfe Juan, à présent reléguée dans la malle aux souvenirs. J'esquisse dans l'eau quelques passes de volley ball.

Il faut dire que c'est un sport que je pratiquais énormément dans ma jeunesse, en digne représentant du Paris Université Club (on disait le PUC). A raison de deux entraînements par semaine, et avec les matchs de ligue le dimanche matin, j'avais une une vie sportive relativement intense qui me faisait régulièrement rater les week-ends à la campagne dans la propriété de mes parents.

Sur la plage, donc, je m'apprête à regagner mon transat, le devoir accompli (524 passes sans que le ballon ne touche terre - oui, je sais, ça impressionne) lorsqu'une voix me hèle.

- On reconnait là les vrais volleyeurs!

Je me retourne et j'aperçois un homme tee-shirt bleu et casquette, auquel j'aurai donné autour de 75 ans.

Jean © Fabrice Roy

- Merci, fis-je, fier et perplexe à la fois

- Vous savez que j'ai joué au volley ici pendant plus de 30 ans?

- Ah? sur la plage?

- Oui, en 1946, j'ai créé un club et on jouait sur la plage. Aujourd'hui, j'y viens toujours, mais je ne joue plus.

Son visage s'éclaire. Je sens qu'il a envie de m'en parler. Il reprend:

- J'ai 89 ans, savez-vous?

Alors-là, ça me sidère. Il faut que j'en sache davantage.

- Voulez-vous m'en parler? Je ferais une petite interview, si vous le permettez...

- Pourquoi-pas?

On s'est installés près de son transat. Je suis allé chercher le matériel qui ne me quitte pas, au cas où (trépied, micro-cravate...). Et le résultat est sur la vidéo. Surprenant, émouvant, car Jean n'y parle pas seulement de volley....