L'industrie hôtelière face aux enjeux de la crise.

Une enquête récente menée par Yourcareergroup auprès d'environ 1500 participants principalement européens, a étudié comment les professionnels hôteliers traversent la crise liée à la pandémie. Les résultats montrent d’une part dans quelle mesure l’industrie hôtelière est touchée par le chômage partiel et les fermetures temporaires, la façon dont les entreprises envisagent leur redémarrage et comment les employés évaluent leur résilience face à cette crise. L'étude souligne d’autre part les mesures prises par les organisations et leur communication institutionnelle. Tourisme Culture Magazine® vous en propose les informations les plus importantes:

© Serguei Brylev pour Unsplash

Les collaborateurs ont confiance dans la communication de leur entreprise et les mesures prises par celle-ci 74% des employés du secteur ont considéré qu’ils étaient bien informés sur les mesures prises par leur entreprise dans le cadre du Covid-19

La majorité des employés interrogés sont confiants sur le fait que leur employeur veillera à la protection de leur santé lors de leur retour au travail

18% des sondés exigent une conformité avec les mesures d’hygiène et une communication claire. La mise à disposition de solutions désinfectantes et de masques joue également un rôle majeur.

Un peu plus de la moitié des collaborateurs (59%) aimerait que leur entreprise investisse dans la résistance aux crises futures et dans la résilience.


Fermetures temporaires et chômage partiel dans l’industrie hôtelière

79% des sondés (actifs) sont actuellement en chômage partiel. Les heures de travail ont été réduites de 100% pour la majorité d’entre eux. L’Autriche seule a préservé une diminution du temps de travail de l’ordre de 50%.

1 établissement sur 4 a dù fermer temporairement. Des licenciements pour cause économique se sont produits dans 13% des cas. En Espagne, ce chiffre est bien plus important pour atteindre 38%.

15% des sociétés mentionnent le gel des recrutements comme impact du COVID-19

Seuls 2% des sondés estiment que le COVID-19 n’a eu aucun impact sur leur activité


Un réouverture aussi vite que possible mais un retour à la normale toujours en cours

Alors qu’un établissement sur 5 n’a pas du tout fermé, 18% envisagent de réouvrir en mai, et 22% en juin. Des divergences concernant un redémarrage d’activité se produisent si la réglementation en vigueur dans le pays concerné n’autorise pas une réouverture pour le moment.

Le maintien de l’activité est déjà en péril pour 42% des sociétés. En outre, 31 % déclarent qu'une menace se présentera d'ici fin juillet au plus tard si les conditions actuelles (pendant la période d'enquête) ne changent pas d'ici là.

Un salarié d'entreprise sur quatre pense qu'une reprise d’activité normale peut être prévue dans plus d'un an. Sur ce point, les résultats montrent un pic en France et en Espagne ; dans ces 2 pays, 40 % déclarent qu’un retour à la normale prendra plus d'un an.

La moitié des sondés ont déjà un plan de "retour au travail" ou ont un projet déjà bien avancé.

20 % des entreprises mentionnent qu'elles n'ont pas encore préparé leur redémarrage d’activité.

La plupart des investissements ont été réalisés pour des fournitures d’hygiène telles que des masques, gants et des écrans en plexiglas (34 %), suivis par la formation des employés (16 %).


Accès aux résultats complets par pays


Etude réalisée entre le 4 et le 11 mai, par la société YOURCAREERGROUP, qui comprend les sites d'emploi HOTELCAREER, GASTROJOBS, TOURISTIKCAREER et TURIJOBS.

Elle a interrogé pès de 15 000 employés de l'industrie de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en France, en Pologne, en Espagne, au Portugal, au Mexique et dans quelques autres pays non européens concernant l'impact du COVID-19 sur l’activité des professionnels. Environ 900 directeurs généraux, 300 employés des ressources humaines, 12 900 employés avec ou sans management et 1 050 stagiaires ont participé à l'enquête.

© 2019  by the Effistra communication team. All rights reserved