• Cheryn Espallargas

La famille Léger... Saison 1, Épisode 3.

Le goûter « healthy » de Carole et ses enfants...


C’est le week-end ! Comme chacun sait, cette période de la semaine, souvent festive ou reposante, se prête aisément à différents excès alimentaires ; un apéro un brin trop chargé, un plat un poil trop gras, ou encore un goûter un pouce trop riche en sucres ! Reste que bien se nourrir est tout de même essentiel au bien-être corporel, et ce, même en week-end. Dans ce nouvel épisode, Tourisme Culture Magazine®, en collaboration avec la diététicienne-nutritionniste Cannelle Demeyer, vous raconte comment la famille Léger, avide de goûters ultra-gourmands et pas toujours diététiques, composera avec son envie de sucre et sa volonté de mieux manger.


© Shania Pinnata for Unsplash

On est dimanche et Carole souhaite faire plaisir à ses enfants pour le goûter. Tâche peu aisée néanmoins ; Lucas n’aime que ce qui est gras et sucré, Ambre adore les gâteaux aux milles couleurs. Quant à elle, elle souhaite que ce soit équilibré et non néfaste pour le maintien de sa ligne.

Carole a beau chercher des recettes sur internet mais rien ne correspond à ses attentes. Et pour rajouter de la difficulté, elle n’a que quelques ingrédients à disposition, et souhaite un goûter nécessitant que peu de temps à réaliser.


Au bout de plusieurs minutes sur la toile, elle atterrit sur un site internet dont elle n’a jamais entendu parler. « www.maracudja.info », drôle de nom pour un site de recettes. Ah, mais attendez voir… Il ne s’agit pas que d’un site de recettes de cuisine, c’est aussi une plateforme en ligne d’informations diététiques et nutritionnelles !

En surfant sur le site, quelques secondes lui suffisent pour trouver la recette tant attendue ! Rubrique « Pour gourmand », « Recettes healthy », Carole trouve la recette « Gâteau au chocolat surprise ». Et ça pour une surprise c’en est une ! « Un gâteau au chocolat qui serait bon pour la santé, le palais et le poids à la fois ?! » lance Carole, sceptique.

Malgré ce questionnement, elle décide tout de même de réaliser la recette. En plus ça tombe bien, elle avait un reste de courgette dans le réfrigérateur. Oui, étonnamment, cette recette de gâteau au chocolat contient de la courgette...

15h30 : les enfants s’impatientent…. Ils veulent goûter au gâteau surprise ! Évidemment, Carole ne leur a pas dévoilé les ingrédients. C’est, en effet, comme son nom l’indique, « une surprise » ! Quelques minutes plus tard, le gâteau est prêt à sortir du four. Éric, le mari de Carole, et également chef de cuisine de profession, reconnaît cette odeur délicieuse de chocolat qui embaume la maison.

16h00 : Le gâteau, tout juste tiède, est prêt à être mangé, dégusté, savouré. Carole dresse la table et s’apprête à servir une part de gâteau à chacun.

- « HMMMMMMMM ! » s’exclament toute la famille.

- « Que c’est moelleux ! mais ce n’est pas le même goût que d’habitude… », dit Lucas.

- « Moi j’adore le chocolat ! », continue Ambre.

- « Est-ce que je peux en avoir une deuxième part ? », demande Eric.

Carole est aux anges, la recette fait l’unanimité ! Et puis, il faut dire que ça lui plaît également. On sent bien le goût du chocolat, et celui de la courgette est indétectable. Elle permet simplement d’obtenir une texture moelleuse en bouche.

Mais alors, si c’est un goûter « healthy », peut-on en manger tous les jours ?

Quel type de collation simple, et peu volumineux, emmener au travail ? Car nous le rappelons, l’emploi de Carole en tant que responsable communication d’un hôtel à Sophia-Antipolis ne lui laisse que peu de temps pour ses pauses.

La collation type à emporter au travail

La collation doit être constituée de deux à trois composantes. Généralement, il y a une source de féculents (pain, crêpe, galette...), une source de fruits de saison (environ 150 g), une source de produit laitier (fromage, yaourt, lait…), mais il peut aussi y avoir des oléagineux (noix, noisettes, amandes, pistaches non grillées non salées).

Voici un exemple de goûter à considérer pour sa santé :

Facile à emporter au travail et rassasiant :

- une portion de fruit + une portion de graines oléagineuses. Cette combinaison permet de donner au corps de Carole tout ce dont il a besoin. Si elle consomme un goûter, il faut s’assurer que la sensation de faim est présente.


En ce qui concerne le « gâteau au chocolat surprise », sa recette hors du commun, fait qu’il est réduit en matières grasses et en produits sucrés. Il est donc meilleur (d’un point de vue nutritionnel) qu’un gâteau au chocolat classique. Elle peut donc en consommer quelques fois dans la semaine (sans oublier un fruit ou produit laitier à côté).

Carole l’a maintenant compris, il est possible de se faire plaisir de temps en temps sans qu’il y ait de répercussions sur son poids. Mais alors, comment faire pour rééquilibrer ces petits écarts ? Combien de fois par semaine peut-elle se permettre des plats gourmands ? Et puis surtout, comment ne pas culpabiliser lorsqu’elle fait un petit plaisir en famille...?

La suite au prochain épisode !


Cannelle Demeyer

Diététicienne-Nutritionniste

+33 6.17.69.23.35 cannelledemeyer.dieteticienne@gmail.com

Bilan nutritionnel gratuit

© 2019  by the Effistra communication team. All rights reserved