Le repas d'Aurélien

Si l'empereur romain dont il porte le prénom a lutté contre les barbares au IIIème siècle de notre ère avec un certain succès, Aurélien Nourry a choisi une toute autre voie, pour le plus grand plaisir de nos papilles. Au Millésime, son restaurant de la rue Smolett à Nice, le décor élégant et de bon goût invitent à la dégustation sereine d'une cuisine inventive de produits de saison. Le tuber mélanosporum brille à la carte de ses derniers feux, généreusement déposé sur un risotto d'anthologie ou un encore un œuf poché de la ferme...

Aurélien Nourry. © Fabrice Roy

Partons à la découverte de quelques pépites dégustées jeudi soir et servies avec attention par Vincent en salle.

Et tout d'abord le pas à pas de la suggestion du jour et ses coquilles Saint-Jacques juste snackées...

© Fabrice Roy

Le tuber mélanosporum © Fabrice Roy

Nous n'avons pas fait honneur à la pèche du jour (filet de loup servi avec sa mousseline de cèleri au réglisse, mini-fenouil, citron caviar et petit jus).

Et oui, car la truffe était là, avide de parfumer les œufs pochés et le risotto.



Œuf poché de la ferme, crémeux parmesan et truffe de saison, crispy chorizo © Fabrice Roy
Le risotto en cuisine... © Fabrice Roy
Le risotto à table... © Fabrice Roy
La générosité, c'est ça... © Fabrice Roy

Nous avons également fait honneur au filet de canette, écrasée de pommes de terre aux citrons confits, mini-légumes du maraîcher, pommes rôties.

© Fabrice Roy

Pour le dessert, le fromage de chèvre était au menu, moussu à souhaits, constellé de poudre de spéculoos et devinez quoi? La truffe, bien sûr....

© Fabrice Roy

Cela dit, le crémeux citron bergamote, meringue et sa glace yaourt a su séduire une partie de la tablée...

© Fabrice Roy

Tobias Smolett

Tobias Smolett vers 1770. (Par artiste inconnu — National Portrait Gallery: NPG 1110)

Si le Millésime se trouve rue Smolett, bien peu d'entre nous connaissent cet écrivain écossais, médecin de formation, et qui a décrit la vie quotidienne à Nice dans une relation savoureuse de son séjour dans cette ville entre 1763 et 1765. Sa prose a eu une réelle influence sur la fréquentation croissante de la Riviera par les familles britanniques en quête de douceur hivernale. Pour les curieux, à découvrir ici...





Le Millesime



17, rue Smolett

06300 Nice

Tél: 04 93 56 00 13





© 2019  by the Effistra communication team. All rights reserved