Mady Mesplé, sur la pointe des notes...

Elle s'est éteinte dans la nuit de samedi à dimanche à Toulouse, à l'âge de 89 ans. La soprano Mady Mesplé nous a quittés, quinze jours après le ténor Gabriel Bacquier avec lequel elle avait notamment créé en 1963 le Dernier Sauvage, de Giancarlo Menotti Salle Favart à Paris.

Mady Mesplé interprète l'Air des Clochettes. Lakmé par Léo Delibes en 1966

Mady Mesplé. © Warner

Premier prix de piano du Conservatoire de Toulouse, Mady Mesplé fait ses débuts en accompagnant des chanteurs et comme pianiste dans un orchestre de dancing. A dix-huit ans, elle se consacre au chant et elle décroche à nouveau un premier prix dans le même Conservatoire.

Ses débuts à Liège dans Lakmé de Léo Delibes, en font une des meilleures interprètes du fameux air des clochettes, dont un enregistrement sera diffusé 2019 pendant le feu d'artifice célébrant les 130 ans de la Tour Eiffel.

Mady Mesplé a eu une carrière aussi riche que sa discographie. Elle interprète tous les rôles du répertoire français, italien et allemand. Elle débute sa carrière internationale dans le même Lakmé à Miami, puis elle enchaine les salles prestigieuses, Opéra de Paris (Rigoletto, Lucia de Lammermoor...), le Met de New-York en 1972, Madrid, Lisbonne, Londres, Montreal, Chicago....

Dans les années 1980, tout en abandonnant l'opéra au profit de récitals et de concerts, Mady Mesplé se consacre à l'enseignement, notamment à Nice, Lyon, Bordeaux, et à l'École Normale de Musique de Paris.


LIRE AUSSI

Gabriel Bacquier: un géant s'éteint

© 2019  by the Effistra communication team. All rights reserved