Nice inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO

Nice, la ville de la villégiature d'hiver de la Riviera a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en juillet 2021, lors de la 44ème session élargie du comité du patrimoine mondial organisée à Fuzhu en coopération avec le pays hôte, la République Populaire de Chine.

© Fabrice Roy

Ainsi que l'a souligné Christian Estrosi, Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d'Azur: " Par cette décision, l’UNESCO reconnait la Valeur Universelle Exceptionnelle du patrimoine architectural, paysager et urbanistique niçois et notamment du vaste ensemble urbain de 522 hectares, exemple éminent de fusion d’influences culturelles internationales, façonné de la moitié du XVIIIe siècle à la moitié du XXe siècle par la villé- giature d’hiver cosmopolite. Cet ensemble, je le rappelle, est constitué par son urbanisme régulé, ses espaces verts plantés d’essences exotiques, ses promenades au premier rang desquelles I’emblé- matique Promenade des Anglais, son patrimoine de villégiature, reflet d’apports venus du monde entier, avec ses villas, ses hôtels, ses palaces, ses « palais », ses immeubles d’agrément, ainsi que ses lieux de cultes et de sociabilité."

Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre et Président de la Mission Nice Patrimoine mondial ajoute: " Aujourd’hui, 27 juillet 2021, le Comité du patrimoine mondial dont la présidence est actuellement assurée par la République populaire de Chine, a accepté d’inscrire « Nice, la ville de la villégiature d’hiver de riviera » sur la Liste du patrimoine mondial. Ce patri- moine qui recouvre 522 hectares de la commune de Nice et dont la zone tampon de 4243 hectares s’étend également aux communes de Falicon, Saint André de la Roche, Aspremont et Tourrette Levens témoigne (...) d’un « échange d’influences considérable pendant une période donnée [...] sur le développement de l’architecture, [...] de la planification des villes ou de la création de paysages ».


Avec son inscription sur la Liste du patrimoine mondial, la ville de Nice propose à l’attention de la conscience patrimoniale universelle un ensemble urbain exceptionnel, né de l’apparition puis du développement de la villégiature d’hiver sur la Riviera. Le bien se caractérise par des attributs dont le premier est l’usage fait d’un site exceptionnel et de son climat doux et ensoleillé. Le deuxième attribut qui le caractérise est un urbanisme spécifique auquel cet usage a donné lieu, en extension du noyau historique. Le troisième est le parti pris d’une végétalisation abondante et variée destinée à augmenter l’agrément du paysage urbain et son exotisme. Le quatrième attribut est constitué par un patrimoine architectural lié aux fonctions d’hébergement et touristique, patrimoine marqué par de nombreuses influences stylistiques résultant du cosmopolitisme de la ville. Enfin, le dernier attribut se caractérise par la fortune artistique et littéraire de Nice, à la fois comme lieu de création et comme source d’inspiration.