• Cheryn Espallargas

Peintres au fil de l'eau : Vincent Van Gogh

Le mardi 15 septembre dernier au restaurant Miamici à Nice, Fabrice Roy vous a entraîné vers un voyage sur le thème « Les impressionnistes et la Seine ». Découverte d'un peintre fascinant et incompris, largement autodidacte, qui a intégré dans un style unique l'influence impressionniste.  

Vincent Van Gogh, Autoportrait, 1889, galerie Courtauld Londres © The Samuel Courtauld Trust

Illustre peintre néerlandais du 19ème siècle, c’est à l’âge de 27 ans que Vincent Van Gogh décide de se tourner vers la peinture.

Dans le même temps, il s’intéresse à l’impressionnisme. Certaines de ces toiles rendent alors hommage à un des motifs de prédilection de ce courant, la Seine. Le peintre installe son atelier en plein air et reproduit les effets d’eau et de lumière. Ainsi, il peint les toiles « Le Pont à Asnières » ou encore « La pêche au printemps au Pont de Clichy » pour lequel il déclare : « J'avais parlé à Emile Bernard (artiste postimpressionniste) d'un coucher de soleil et d'un pont. Le mauvais temps m'a empêché de le travailler sur place et je l'ai complètement gâché en essayant de le finir à la maison. J'ai donc recommencé le même sujet sur une autre toile, mais le temps était tout à fait différent, dans des tons gris et sans relief ».

La pêche au Printemps au Pont de Clichy, (1887) Vincent Van Gogh (Art Institute, Chicago.)

Vincent Van Gogh se suicide à l’âge de 31 ans en 1890. Considéré comme l’un des plus grands artistes peintres jusqu’aujourd’hui, l’oeuvre de Van Gogh est aujourd’hui composée de près de 2000 toiles exposés dans des musées tels que The Metropolitan Museum of Art (New York) ou encore National Gallery (Londres).






© 2019  by the Effistra communication team. All rights reserved