Peintres-jardiniers: Claude Monet

A tout seigneur tout honneur ! Claude Monet est peut-être le plus célèbre des peintres jardiniers, même s'il est loin d'être le seul ! La conférence de Fabrice Roy du 20 août prochain au domaine Régis Frères emmènera son public à la rencontre des jardins du peintre, dont le plus célèbre est celui de sa maison de Giverny, qui fut sa résidence depuis 1883 jusqu'à sa mort en 1926.

Claude Monet à Giverny. © DR

Dès son arrivée à Giverny, Claude Monet remplace les épicéas de l’allée centrale par des rosiers, les arbres fruitiers par des cerisiers du Japon, et relègue le potager hors de sa vue… Sous ses fenêtres, il ne tolère que les fleurs !

En 1893, il achète le terrain accolé à sa propriété. Il y fait creuser un petit bassin, « Jardin d’eau », où il cultivera des plantes telles que des nénuphars, roseaux, iris, qui lui serviront ensuite de motifs à peindre. Avec son pont couvert de glycine, ses saules pleureurs, sa forêt de bambous et ses fameux nymphéas, ce lieu est inspiré des jardins japonais.


La maison de Monet à Giverny. © DR

Son ami Georges Clemenceau écrira: "Il n'est pas besoin de savoir comment il fit son jardin. Il est bien certain qu'il le fit tel que son œil le commanda aux invitations de la journée pour satisfaire ses appétits de couleur".



Claude Monet n'a pas attendu Giverny pour s'entourer de fleurs. Ainsi à Argenteuil où il emménage avec son épouse Camille en 1872, Auguste Renoir le surprend dans son jardin en train de peindre.

Monet à Argenteuil, par Renoir. © DR

Pour s'inscrire à cette journée exceptionnelle...



© 2019  by the Effistra communication team. All rights reserved