top of page

Normandie Impressionniste: les plages d'Eugène Boudin...

Le 14 mai prochain, les participants au voyage "Normandie Impressionniste" visiteront le Musée Eugène Boudin de Honfleur.

C'est tout l'impressionnisme qui est déjà présent dans l'œuvre d'Eugène Boudin (1826-1897) , dans le rendu de ses ciels, le fondu de ses couleurs, les touches audacieuses de ses pinceaux.

En préambule à cette visite, je vous propose une promenade sur la plage, un des thèmes de prédilection de l'artiste dont Claude Monet disait: " Si je suis devenu peintre, c'est à Eugène Boudin que je le dois...".

La maison des familles Monet et Hoschedé à Vétheuil de nos jours.
Eugène Boudin. Vacanciers sur la plage à Trouville. 1864. Minneapolis Institute of Art

La desserte par le train de Trouville et Deauville en 1!§3 en font des cités balnéaires très appréciées des parisiens. Si certains se jettent à l'eau dans des costumes de bain aussi élégants qu'improbables, la plage est surtout un moyen pour ces vacanciers d'un nouveau genre de socialiser et profiter de l'air marin.

Alfred Sisley. Inondations à Port-Marly. 1876. Musée des Beaux Arts de Rouen
Eugène Boudin. Plage à Trouville. 1868. Collection particulière

Eugène Boudin va s'emparer du thème et le traitera sous de multiples formes jusqu'en 1896. Trois cent plages de la baie de Seine ont été recensées dans son oeuvre. En 1863, il écrira à un ami: "On aime beaucoup mes petites dames sur la plage" (lettre à F. Martin, 1863).

Camille Pissarro. Le pont Boieldieu à Rouen, soleil couchant, temps brumeux. 1896. Musée des Beaux Arts de Rouen
Eugène Boudin. Plage à Trouville. 1865. Princeton University Art Museum

Eugène Boudin a pris Claude Monet sous son aile à la fin des années 1850, alors que l'artiste en herbe était encore adolescent et dessinait avec un certain succès des caricatures de notables havrais. Il l'a convaincu de peindre et lui a littéralement fait découvrir l'univers de la couleur dans une fascination pour la fugacité de la sensation visuelle et les effets de la lumière et du temps sur le paysage.

Claude Monet conservera deux esquisses d'Eugène Boudin dans sa chambre à Giverny. A la mort de l'épouse de ce dernier, en 1889, il lui écrira, en regrettant de ne pas l'avoir vu depuis longtemps: " N'en soyez pas moins certain de l'amitié que je vous porte, ainsi que de ma reconnaissance pour les conseils que vous m'avez donnés, conseils qui m'ont fait ce que je suis."

Créé en 1869 dans les locaux de l'Hôtel de Ville de Honfleur, le musée Eugène Boudin est transféré dans la chapelle du couvent des Augustines en 1924, où il se trouve encore. Il bénéficie du mécénat de madame Marcel Schlumberger, ce qui lui permet d'être rénové et agrandi en 1974. En 1988, quatre niveaux supplémentaires sont créés, ce qui permet de redéployer les collections et de consacrer deux cabinets à Eugène Boudin.

Aujourd'hui, le musée expose et conserve plus de 2500 peintures, sculptures, dessins ou gravures, plus de 1000 objets et quelques 700 photographies sur plaques de verre des années 1880-1920,


Rue de l'homme de Bois

14600 Honfleur


À suivre... sur les traces de Monet et de ses amis impressionnistes.

Dans ses conférences d'histoire de l'art, Fabrice Roy conjugue le passé au présent, dans une évocation poétique et ludique du 19ème siècle français...



bottom of page