top of page

Sommellerie à Monaco - épisode 1

L'assemblée générale de l'Association de la Sommellerie Internationale qui s'est tenue du 20 au 25 février dernier dans les salons de l'hôtel Méridien Beach Plaza de Monaco a été l'occasion pour de nombreux participants de découvrir certains des joyaux de la Principauté. J'ai eu l'honneur d'être invité par Dominique Milardi, Président de l'Association Monégasque des Sommeliers, à assister à la plupart des festivités organisées par son équipe.

J'ai choisi d'en relater quelques temps forts par différents moyens, avec une prédilection pour la langue de Molière, qui relie si bien le faste à la simplicité!

Premier épisode de cette relation: un poème que m'a inspiré la soirée de Gala du vendredi 23 février dans la salle Empire de l'Hôtel de Paris à Monte-Carlo...


Gala de l'Association de la Sommellerie Internationale. Salle Empire de l'Hôtel de Paris. Vendredi 23 février 2024
Gala de l'Association de la Sommellerie Internationale. Salle Empire de l'Hôtel de Paris. Vendredi 23 février 2024

C’était fin de semaine en la Principauté

Le soleil éclairait ce jour de février

Avant de disparaitre aux lumières de l’écrin

Que Monaco offrait aux chevaliers du vin.


Et c’est la salle Empire de l’Hôtel de Paris

Qui allait accueillir sommeliers et amis

Pour déguster ensemble un dîner de gala

Et célébrer Bacchus, aux Nymphes de Nisa.


L’œil du maitre d’hôtel attentif aux détails

Scrutait toute la salle comme avant la bataille.

Bataille, avez-vous dit ? C’est un combat immense

Qui veut qu’ici l’on mêle rigueur et bienveillance.


Ce verre ici posé avec dessus la trace

Qu’aussitôt une main gantée de blanc efface.

Cette nappe qu’un trait défigure et salit

Promptement arrangée retrouve enfin son pli.


Ces couverts argentés reflétant le plafond

Voisinent chez l’assiette ou repose un pain blond.

Tout est prêt, tout est là, et soudain le silence

Envahit les espaces que les ors ensemencent.


La brigade en cuisine finit sa mise en place

Cependant que chacun, posté devant la glace

Jette un dernier regard sur les tables chargées

Des plus belles promesses, sur les menus gravées.

Les convives à présent ont envahi les lieux

On se croise, on se penche, on salue. Ah Monsieur !

Que la salle est bien belle ! Il faut que je me pince

Car j’aperçois en haut Carabiniers du Prince.


La musique accompagne les plats qu’en ballet

Serveuses et serveurs dans un ordre parfait

Déposent sur les nappes tels de blancs oiseaux

Provoquant dans la foule et des Ah ! et des Oh !


On déguste, on savoure, on contemple l’allure

D’un cru couleur rubis aux multiples nervures

Les verres scintillants reçoivent leur nectar

Et le monde converse au milieu des brocarts


Enfin viendra le temps où il faudra quitter

Cette fête magique et ce rêve éveillé

Tout le fruit du travail d’une poignée d’amis

Unis par le talent de monsieur Milardi

Fabrice Roy Février 2024


Σχόλια


bottom of page