top of page

Les oubliés: Stanislas Henri Rouart

La première exposition des peintres de la Société Anonyme Coopérative des Peintres, Sculpteurs et Graveurs a eu lieu du 15 avril au 15 mai 1874 dans les anciens ateliers Nadar au 35, boulevard des Capucines.

Parmi les exposants, tout le monde (ou presque) peut faire référence à Claude Monet, Eugène Boudin, Paul Cézanne, Félix Bracquemond, Edgar Degas, Camille Pissarro, Auguste Renoir, Alfred Sisley ou encore Berthe Morisot, Mais à côté de ces têtes d'affiche, 21 autres artistes plus ou moins tombés dans l'oubli ont présenté des œuvres souvent magistrales.

Ce premier article inaugure avec Stanislas Henri Rouart une série qui vous fera découvrir ces peintres, qui ont tutoyé les plus grands et qui sont loin d'avoir démérité !

Henri Rouart, La Terrasse au bord de la Seine à Melun, huile sur toile ©Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Henri Rouart, La Terrasse au bord de la Seine à Melun, huile sur toile ©Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Industriel, polytechnicien, peintre de talent, Henri Rouart (1833-1912) a fidèlement soutenu les expositions impressionnistes. C'est son ami Edgar Degas qui le persuade de participer à la premières d'entre elles où il envoie trois aquarelles et deux eaux fortes. Il sera présent à toutes les expositions suivantes (sauf à la septième, en 1882).

Henri Rouart. Le Pont de Melun. 1880. Collection particulière
Henri Rouart. Le Pont de Melun. 1880. Collection particulière

Influencé par Jean-Baptiste Corot et Jean-François Millet, Henri Rouart était d'une grande discrètion, au point que Paul Valéry écrivait à son propos: " Sa modestie a fait que son œuvre personnelle curieusement précise est demeurée presque inconnue et le bien de ses seuls enfants".

Jusqu'à sa mort, tous les vendredis, un dîner réunit chez Henri Rouart ses amis polytechniciens et peintres parmi lesquels, naturellement, Edgar Degas dont Paul Valéry (encore lui) disait qu'il y " répand l'esprit, la terreur, la gaité".

Henri Rouart. Femme à la robe verte. 1890. Collection particulière
Henri Rouart. Femme à la robe verte. 1890. Collection particulière

Grand collectionneur, Henri Rouart a réuni jusqu'à sa mort en 1912 une série absolument exceptionnelle dont pas moins de 47 Corot et des tableaux de ses amis impressionnistes, parmi lesquels Mary Cassatt, Edgar Degas, Claude Monet, Auguste Renoir, Camille Pissarro ou encore Berthe Morisot.

A l'image de Gustave Caillebotte, il encourageait les peintres à la fois par ses achats et par ses efforts pour les faire connaître et favoriser la vente de leurs tableaux.

Cette collection de plus de 200 tableaux au total a été dispersée par ses enfants à travers deux ventes, l'une l'année de son décès et l'autre un an plus tard en avril 1913.

Le jour de leur mariage, debouts, Ernest Rouart et Paul Valéry. Assises, Julie Manet et Jeannie Gobillard.
Le jour de leur mariage, debouts, Ernest Rouart et Paul Valéry. Assises, Julie Manet et Jeannie Gobillard.

Henri Rouart épousera Hélène Jacob-Desmalter et le couple aura quatre fils: Alexis, Eugène, Ernest et Louis.

Le 31 mai 1900, Ernest Rouart, né en 1874 épousera Julie Manet, fille de Berthe Morisot. Le même jour, Paul Valéry épouse Jeannie Gobillard, cousine de Julie Manet.

Et puis qu'on reste en famille, Paul Rouart, fils d'Alexis, épousera en 1927 Agathe, fille de Paul Valéry et de Jeannie Gobillard,


Dans ses conférences d'histoire de l'art, Fabrice Roy conjugue le passé au présent, dans une évocation poétique et ludique du 19ème siècle français...



Commentaires


bottom of page