top of page

Edma Morisot, l'itinéraire contrarié...

Elle avait du talent, beaucoup de talent. Cadette de la fratrie des Morisot, Edma (1839-1921) est née un an après l'ainée Yves et deux ans avant la benjamine Berthe.

En 1857 Marie-Cornélie Morisot décide d'inscrire ses trois filles à des leçons de dessin auprès de Gustave-Alphonse Chocarne. Un an plus tard, Berthe et Edma rejoignent les cours de Joseph Guichard, ancien élève de Jean-Dominique Ingres. Puis, ce sont les leçons de Camille Corot et celles du paysagiste Achille Oudinot.

En 1869, Edma épouse un officier de marine, Adolphe Pontillon et s'installe à Lorient. Dès lors, elle ne peindra plus, ou presque. Comme le veulent les convenances de l'époque, elle se consacrera à son rôle d'épouse et de mère. Elle aura deux filles, Jeanne et Blanche.

Edma Morisot. Paysage avec pêcheur. Vers 1865. Collection particulière
Edma Morisot. Paysage avec pêcheur. Vers 1865. Collection particulière

Une forte complicité unissait Edma et Berthe, qui ont peint ensemble pendant près de 10 ans et exposent au Salon à partir de 1864. En 1865, elles obtiennent de leur père la construction d'un atelier dans le jardin de la maison de famille.

Edma Morisot. Portrait de Berthe Morisot au chevalet. Vers 1865. Collection particulière
Edma Morisot. Portrait de Berthe Morisot au chevalet. Vers 1865. Collection particulière

Lorsqu'Edma doit se séparer de sa sœur après son mariage, elle lui écrira, le 15 mars 1869:

"Je suis souvent avec toi, ma chère Berthe, par la pensée; je suis dans ton atelier et je voudrais pouvoir m'échapper ne fût-ce qu'un quart d'heure pour respirer cette atmosphère dont nous avons vécu pendant de longues années".

Berthe Morisot. Portrait de MBerthe Morisot, Portrait de Madame Edma Pontillon, née Edma Morisot, soeur de l'artiste, en 1871, pastel sur papier, H. 81,5 ; L. 65,8 cm. , Legs Mme Pontillon, 1921, © Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Berthe Morisot, Portrait de Madame Edma Pontillon, née Edma Morisot, soeur de l'artiste, en 1871, pastel sur papier, H. 81,5 ; L. 65,8 cm. , Legs Mme Pontillon, 1921, © Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Je ne peut n'empêcher de penser à ce que serait devenue l'œuvre d'Edma, si cette dernière avait pu continuer à se consacrer à la peinture ! Mais ne sombrons pas dans l'uchronie... Apprécions les œuvres qu'elles nous a laissées, dont la plupart figurent dans des collections particulières... A quand une exposition ?


Dans ses conférences d'histoire de l'art, Fabrice Roy conjugue le passé au présent, dans une évocation poétique et ludique du 19ème siècle français...



Comments


bottom of page